PONANT vous propose une fabuleuse traversée entre Russie et Alaska, le long de la Ceinture de feu du Pacifique. Embarquez à bord du Soléal pour une croisière d’expédition de 13 jours et laissez-vous subjuguer par la beauté des îles Aléoutiennes. Cet archipel allongé, marquant la limite entre l’océan Pacifique et la mer de Béring, forme un véritable pont naturel entre le Kamtchatka et l’Alaska et s’étend en arc de cercle sur près de 2 000 km. Vous embarquerez à Petropavlovsk, plus ancienne ville de l’Extrême-Orient russe, avant de mettre le cap à l’est. Au cours de votre périple, vous vous approcherez des volcans les plus actifs sur terre et pourrez apprécier l’exceptionnelle diversité de la vie sauvage qui règne sur les lieux. Entourée d’eaux particulièrement abondantes en nutriments, la chaîne des Aléoutiennes abrite une faune très riche. Il est fréquent d’y observer baleines, orques et oiseaux de mer. Le Soléal continuera ensuite sa navigation vers l’est afin d’atteindre les sublimes paysages d’Alaska, entre glaciers, forêts primaires, flore luxuriante et superbes baies fréquentées par les grizzlis. Vol Séoul / Petropavlovsk + transferts + vol Juneau / Seattle

Atouts charme du voyage

Une croisière exceptionnelle à la découverte de la partie nord de la Ceinture de feu du Pacifique.

L’île de Kiska, dominée par un volcan de plus de 1 000 mètres de haut.

Elfin Cove, charmant petit port de pêche accessible uniquement par bateau ou par hydravion.

Itinéraire - 13 Journées

1 Petropavlovsk-Kamtchatski

Plus ancienne ville de l’Extrême-Orient russe, la cité de Petropavlovsk fut fondée en octobre 1740 lorsque les vaisseaux Saint-Pierre et Saint-Paul, commandés par Vitus Jonassen Bering, explorateur danois et capitaine au service de la marine russe, pénétrèrent dans la baie. C’est au cœur de la ville que vous découvrirez le Military Glory Museum, musée le plus important du nord de la Russie. Non loin de là, la pittoresque colline de Petrovskaya vous réserve bien des surprises. À son sommet, admirez la vue somptueuse de la baie d’Avacha, considérée comme la gardienne des âmes marines. Avec sa forme circulaire, elle protège l’intérieur des terres des vents impétueux, tout en offrant aux navires un accès facile au port.

2 En Mer

Lors de votre journée en mer, profitez des nombreux services et activités à bord. Offrez-vous un moment de détente au spa ou entretenez votre forme à la salle de sport. Selon la saison, laissez-vous tenter par la piscine ou par un bain de soleil. Cette journée sans escale sera également l’occasion d’assister aux conférences et spectacles proposés à bord, de faire quelques achats à la boutique ou de rencontrer les photographes PONANT dans l’espace qui leur est dédié. Les amoureux du grand large, quant à eux, se rendront sur le pont supérieur du navire pour admirer le spectacle des flots et auront peut-être la chance d’observer des espèces marines. Une véritable parenthèse enchantée, entre confort, repos et divertissement.

3 Île Attu, Îles Aléoutiennes

Située à l’extrémité occidentale de la chaîne des Aléoutiennes, l’île d’Attu, appartenant au groupe des Near Islands, représente également la partie la plus à l’ouest des États-Unis. Prise en étau entre la mer de Béring et l’océan Pacifique Nord, elle doit faire face à un climat difficile, caractérisé par des tempêtes et des vents souvent violents. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle fut le théâtre d’une bataille oubliée. En juin 1942, les Japonais s’installèrent sur l’île afin d’en prendre possession. Le 11 mai 1943, les Américains débarquèrent à leur tour sur Attu et en délogèrent leurs ennemis au terme d’un combat acharné de plusieurs jours qui laissa très peu de survivants dans le camp japonais.

4 Île Kiska, Îles Aléoutiennes & Île Amchitka, Îles Aléoutiennes

Kiska appartient au groupe des îles Rats, situées à l’ouest de la chaîne des Aléoutiennes. Elle abrite un volcan actif de forme conique, culminant à plus de 1 200 mètres de haut. Avec l’île d’Attu, qui se trouve quelques kilomètres plus à l’ouest, elle fait partie des deux seuls territoires américains ayant été occupés par les Japonais durant la Seconde Guerre mondiale. Au cours de l’été 1943, les troupes américaines débarquèrent sur les lieux pour mettre un terme à cette occupation ennemie. Ils découvrirent alors avec surprise que les Japonais avaient déjà fui l’île, profitant du mauvais temps.

Amchitka appartient au groupe des îles Rats, situées à l’ouest de la chaîne des Aléoutiennes au sein du Maritime National Wildlife Refuge de l’Alaska.

5 Île Atka, Îles Aléoutiennes

L'île d’Atka est la plus grande des îles Andreanof. Au nord-est de l’île, le sommet du volcan Korovin culmine à 1 500 mètres d’altitude. Après l’attaque japonaise d’Unalaska et la prise d’Attu et de Kiska, le gouvernement américain évacua les habitants d’Atka et rasa la ville pour empêcher toute nouvelle avancée des Japonais. La communauté a été reconstruite après la guerre. Lors de votre visite sur l’île, vous pourrez découvrir ce village traditionnel Unangan, les coutumes et le mode de vie de ses habitants.

6 Île Yunaska, Îles Aléoutiennes & Île Chuginadak, Îles Aléoutiennes

L’île Yunaska est la plus grande des îles des Quatre-Montagnes dans l’archipel des îles Aléoutiennes au sud-ouest de l’Alaska. Deux volcans séparés par une vallée escarpée composent le fascinant paysage de cette île.

L'île Chuginadak est située parmi les îles des Quatre-Montagnes dans l’archipel des îles Aléoutiennes. L’ouest de l’île est dominé par le mont Cleveland, un des volcans les plus actifs de l’arc volcanique des îles Aléoutiennes. Une étroite bande de terre sépare le volcan des contreforts accidentés à l’est de l’île.

7 Dutch Harbor, Unalaska

À l’occasion de votre croisière, découvrez un lieu exceptionnel : l’île Unalaska et son port Dutch Harbor. Situé entre l’océan Pacifique et la mer de Béring, sur la chaîne des îles Aléoutiennes, Dutch Harbor est le seul port en eau profonde de l’archipel. L’île, quant à elle, offre des paysages stupéfiants : crêtes volcaniques balayées par le vent et entourées par la mer, vallées verdoyantes tantôt parsemées de fleurs aux couleurs vibrantes l’été, tantôt recouvertes de neige en hiver… Si Unalaska est une île à la nature étonnante et à la faune très diverse, elle reste un lieu riche en histoire où anciennes cultures autochtones et vestiges de la Seconde Guerre mondiale se rencontrent et se racontent.

8 Île Chankliut, Alaska

Au large de la péninsule d’Alaska se cache une petite perle : Chankliut. Entre reliefs montagneux, landes fleuries et vallées recouvertes de blé de mer, cette île rattachée à l’archipel des Aléoutiennes offre des paysages au charme unique. Lors de votre promenade autour d’un lac, vous traverserez une somptueuse prairie où les aconits et les épilobes rivalisent de beauté. Les plus courageux s’aventureront vers la vallée voisine et ses anciennes caldeiras afin d’admirer la splendeur du décor. Cette île totalement inhabitée ne présente aucune trace de peuplement. De petites têtes curieuses se font toutefois remarquer : celles des macareux huppés et des macareux cornus se prélassant sur l’eau, non loin des phoques tachetés…

9 Geographic Harbor, Alaska

Vous voici arrivé au cœur du parc national de Katmai. Ici, les falaises rocheuses sont ponctuées de taches blanches, reliquats de cendres accumulées suite à une éruption volcanique passée. Un peu plus au sud, vous pourrez explorer les recoins de Geographic Harbor et ses hautes falaises recouvertes de verdure plongeant dans la mer.

10 En Mer

Lors de votre journée en mer, profitez des nombreux services et activités à bord. Offrez-vous un moment de détente au spa ou entretenez votre forme à la salle de sport. Selon la saison, laissez-vous tenter par la piscine ou par un bain de soleil. Cette journée sans escale sera également l’occasion d’assister aux conférences et spectacles proposés à bord, de faire quelques achats à la boutique ou de rencontrer les photographes PONANT dans l’espace qui leur est dédié. Les amoureux du grand large, quant à eux, se rendront sur le pont supérieur du navire pour admirer le spectacle des flots et auront peut-être la chance d’observer des espèces marines. Une véritable parenthèse enchantée, entre confort, repos et divertissement.

11 Fjord Tsaa, Icy Bay, Alaska

Formée par le recul des glaciers Guyot, Yahtse et Tyndall au cours des 100 dernières années, Icy Bay fait partie de ces lieux hors du temps où le silence règne en maître. Laissez-vous subjuguer par la beauté de paysages époustouflants sublimés par une vue magnifique sur la chaîne du mont Saint-Elias, visible en arrière-plan. La baie, de plusieurs kilomètres de large, est souvent encombrée d’icebergs glissant sur des eaux claires et profondes. Elle vous permettra d’accéder à plusieurs bras de mer, parmi lesquels le fjord Tsaa, tout près du glacier Guyot. De nombreux mammifères marins et oiseaux de mer ont élu domicile sur ce territoire très peu visité du sud de l’Alaska.

12 Elfin Cove, Alaska

Accrochée à une pointe d’île dans l’archipel Alexandre, proche de la frontière canadienne, la paisible baie d’Elfin Cove abrite une communauté de pêcheurs que seule la mer relie au reste du monde. Une douzaine de maisons de bois, un long ponton de planches, un port minuscule aux eaux cristallines… Vous évoluerez ici au cœur de l’authenticité. Les alentours offrent, à travers une forêt préservée, un réseau de chemins de randonnée menant à des plages secrètes où le silence règne en maître. À quelques kilomètres de navigation, un peu plus au nord, le parc national de Glacier Bay recèle de multiples merveilles.

13 Juneau & Elfin Cove, Alaska

Situé au cœur des eaux fraîches de l’Icy Strait, entre l’île Chicagof et le parc national de Glacier Bay, le site d’Inian Islands offre un concentré de nature à l’état brut. Ce petit groupe d’îles pittoresques est doté d’un écosystème particulièrement riche, sur terre comme en mer. Recouvertes de forêts denses et humides, les îles subissent vaillamment l’action du vent et des marées pour offrir à leurs visiteurs un spectacle unique. Lors de votre sortie en Zodiac®, vous serez probablement accueilli par l’orchestre cacophonique des lions de mer de Steller. Depuis les îlots rocheux, ils plongent dans l’eau afin de se régaler de saumon frais. Les goélands, mouettes tridactyles, cormorans et loutres de mer viennent compléter ce joyeux tableau.

Montrer plus

Vous êtes sur le point de fermer ce site et d'être redirigé vers un site externe.

Veuillez lire la politique de confidentialité du site externe afin d'être informé du traitement de vos données personnelles.

PARTEZ MAINTENANT

Vous êtes sur le point de fermer ce site et d'être redirigé vers un site externe.

Veuillez lire la politique de confidentialité du site externe afin d'être informé du traitement de vos données personnelles.

PARTEZ MAINTENANT